Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A Anaho de nouveau, pour se reposer !

Publié le par Frédérique

On a fait tout ce qu'on voulait à Taiohae, les courses, etc., nous voilà donc de nouveau libres de partir. Le mouillage est rouleur, et il y a trop de monde... on retourne à Anaho ! 

 

Belle navigation tranquille, on salue les Pélerins au passage, ces petites formations rocheuses qui semblent guetter le large. 

 

Là il y a 4 voiliers, 2 Français et 2 Italiens. On passe du temps les uns chez les autres, c'est bien sympa. 

 

Quelques promenades à terre, quelques menues réparations sur le bateau, une fournée de pain tous les 2 ou 3 jours, et 2 semaines passent bien vite.

Partager cet article

Repost 0

Dans l'intérieur de Nuku Hiva

Publié le par Frédérique

Ce mardi, Alain & Bernadette nous proposent de prendre place dans leur voiture de location, et de faire un tour dans l'intérieur de Nuku Hiva. On prend la direction de l'aéroport - qui est à l'autre bout de l'île, à Terre Déserte, au Nord-Ouest - par le plateau de Toovii. 

 

La route a bien changé depuis notre dernier passage il y a 4 ans, et les travaux de goudronnage ont bien avancé. Mais le dernier 1/3 est toujours en piste bien défoncée...

On aime beaucoup Nuku Hiva, l'intérieur de l'île est très beau, et très varié : 

 

au départ de Taiohae on est dans la végétation tropicale, 

 

puis on entre dans les forêts de pinus où il fait bien frais, et on débouche sur le plateau de Toovii, vaste étendue vallonnée couverte d'herbe rase. 

 

Après un col, on arrive sur le bord du Grand Canyon, puis c'est Terre Déserte jusqu'à la mer et l'aéroport. 

 

Merci Alain & Bernadette pour cette belle balade !

Partager cet article

Repost 0

Retour à Taiohae, c'est la fête ! (Nuku Hiva)

Publié le par Frédérique

 

Ce jeudi on quitte Anaho pour revenir à Taiohae. On pêche un superbe thon jaune à la sortie de la baie.

Il y a toujours autant de bateaux à Taiohae, une cinquantaine, de toutes nationalités. On passe dire bonjour aux copains, et faire la connaissance des nouveaux. 

 

On va surtout voir Philippe, qui est arrivé une semaine plus tôt avec une grosse avarie : la mèche de son safran cassée (le gouvernail), le bateau n'était plus manoeuvrable, et il avait dû être secouru en approche de Nuku Hiva.

Depuis Anaho, on avait surveillé son arrivée, et gardé le contact radio avec lui alors qu'Eric - et son bateau à moteur d'excursions touristiques - se préparait à le rejoindre et le remorquer. Eric était d'ailleurs arrivé juste à temps et avait tiré Philippe in extremis de la proximité dangereuse du Cap Martin et des rochers, dans une mer bien démontée.

Vendredi soir, Philippe fait une grande fête pour remercier tous ceux qui l'ont aidé dans cette aventure qui s'est bien terminée, au grand soulagement de tous.

Partager cet article

Repost 0