Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Joyeux Noël !

Publié le par Frédérique

JOYEUX NOËL !

 

On est toujours hors Internet, vive la publication différée !

Partager cet article

Repost 0

Eclipse de lune, totale

Publié le par Frédérique

Hier soir on a vu une superbe éclipse de lune. La Terre est passée entre le Soleil et la Lune, elle a viré au rouge sombre, magnifique.

François a fait quelques photos, je vous montrerais donc ça, mais pour le moment on s'en va vers des coins où Internet ne passe pas.

Donc je vous souhaite à tous un très joyeux Noël, et à l'année prochaine avec pleins de belles photos de lagons bleus et chauds... huuuuummmmm, allez une pensée émue pour ceux et celles qui sont dans la neige et le froid !

 

JOYEUX NOËL !

Partager cet article

Repost 0

Décorations de noël : il est temps !

Publié le par Frédérique

Allez hop, hors de leurs emballages les décos de Noël !

Les anciennes retrouvent à peu près leur place, et se poussent un peu pour faire de l'espace aux nouvelles :




Noel 2010 nouvelle déco

Acquisition de l'année, pas costaud parce qu'en fer : il ne va pas tarder à rouiller... Mais il m'a trop plu !


Noel 2010 CD Odile

CD customisé d'Odile, superbe


Noel 2010 deco an dernier

Petit sapin bien kitch, mais lui au moins ne rouille pas (100% plastoc) !


Noel 2010 sapin

Et bien sûr l'incontournable sapin et sa mini crèche sur CD (collée à la pâte jaune, sinon tout se retrouve assez vite en vrac)


Noel 2010 Francois

Quelques guirlandes pour habiller le tout...


Noel 2010 carre

... et voilà Croque prêt pour les fêtes !



Il ne reste plus que l'extérieur à décorer : la belle guirlande électrique solaire, à monter dans le mât. Mais ça c'est le boulot de François... !


Désolée pour les photos floues, mais il y a de la houle qui rentre dans le lagon, et les déco ne font que se balancer... Pas idéal pour les photos !

Joyeux Noël à tous !!

(Heu, ha bon ? c'est trop tôt ?)

Partager cet article

Repost 0

La saison des amours

Publié le par Frédérique

Comme chaque année, les saisons sont bien règlées : après les coups de Maraamu (vent de Sud-Sud-Est) pendant l'hiver, en octobre les nuées d'éphémères (ces sal... de termites) ont envahi les espaces chauds et lumineux à la tombée de la nuit.

Maintenant c'est au tour des oiseaux, les merles des molluques, de voler en groupes en piaillant à qui mieux mieux. Ces floppées de petits oiseaux sont constamment en mouvement : un décide de se poser et tous se posent, quelques secondes plus tard un s'envole et c'est tout le groupe qui suit aussitôt.

Ils font des allers-retours entre les arbres du rivage et les mâts des voiliers ancrés dans le lagon.

Merles tahiti

Merles tahiti envol

Ce cinéma dure du lever du soleil (5h45 en ce moment) jusqu'à 7-8h.

Très sympa, tant qu'on n'est pas le voilier dont le mât a été choisi par un groupe, sinon on est crépi ! (ils ne font pas que se poser...)


Partager cet article

Repost 0

Soucis de voisinage

Publié le par Frédérique

Il arrive parfois que des individus se croient seuls au monde, ou - ce qui revient au même - n'aient strictement rien à faire des gens qui sont autour d'eux (et, accessoirement, arrivés avant eux).

C'est assez rare ici à Tahiti parmi les gens de bateau, mais on en a rencontré un de passage, qui vaut le détour.

Mais attention, uniquement le détour : comme voisin, je ne vous le recommande pas, à moins que vous soyez partisans de la musique à fond jusqu'à 3-4h du matin, en semaine, qui s'entend extrêmement distinctement sur 600 mètres à la ronde.

Croyez-moi, ça fait un sacré périmètre.

Ceux qui ont la mauvaise idée de travailler la journée, les enfants y compris, en sont pour leurs frais dans la mesure où tout dialogue est impossible : cet individu-là ne tient absolument pas compte de la vie des autres, de leur incapacité à supporter un seuil de décibels trop élevé sur une trop longue durée, et leur incapacité à être un tant soit peu opérationnels au boulot ou à l'école le lendemain après seulement 2h de sommeil (quand l'individu dort et cuve son alcool).

Et celui-ci a la particularité d'être puéril et de fonctionner sur le mode tu-fais-rien-qu'à-m'embêter : tu-veux-arrêter-ma-fête-géniale, tu-vas-voir-demain-soir-ce-que-je-vais-te-mettre-dans-les-oreilles.

Au propre comme au figuré d'ailleurs, puisque ce même individu est également capable d'envoyer l'émissaire à l'hôpital avec un arrêt de travail de 2 jours.

J'aimais bien le jaune, je n'avais rien contre les catas, mais là j'ai comme un goût acide dans la bouche rien que d'en parler...

Partager cet article

Repost 0