Californie : San Diego, et la messe de Pâques

Publié le par Frederique

En descendant de Los Angeles le long de la côte, on est arrivé à San Diego, chez un des 3 cousins de François qui habitent là.
Ils nous ont fait visiter la vieille ville, lieu de naissance de la Californie, où les " Californios " venus du Mexique, d'origine hispano-indienne, se sont établis avant les américains.
On s'est promené autour de la baie de San Diego bien sûr, et dans un grand parc qui regroupe plusieurs musées.
C'est une belle ville, intéressante culturellement, et le climat est doux. Les cousins nous ont fait visiter alentours, et on a passé du temps ensemble, c'était très très sympa.

Messe de Pâques à San Diego

Messe de Pâques à la façon américaine …

Dimanche de Pâques on a suivi les cousins américains à la messe. Très intéressant aussi, rien à voir avec une messe classique catholique telle qu'on en connaît.

D'abord c'était une église chrétienne, carrée, sans flèche ni croix, rien qui signale que c'est une église, à part le nom au-dessus de la porte. Le long de l'allée vers l'entrée, il y avait de gros bouquets de ballons multicolores, style fête foraine, et la salle elle-même est équipée comme une salle de spectacle : scène, régie son et lumière, camera, projecteurs et enceintes, fauteuils confortables en demi-cercle, écrans géants de chaque côté de la scène. Un orchestre de 9 musiciens avec trompettes, guitares électriques, synthés, batteries, et 70 choristes !

La messe a commencé par 3 chansons, le clip vidéo passait sur les écrans avec les paroles, tout le monde chantait et tapait des mains, c'était très joyeux et entraînant. Un peu déroutant aussi, on ne sait pas trop si on est dans une église ou à un concert ! Un des pasteurs adjoints (il y en a 3, et 1 principal) faisait office de chef d'orchestre et meneur de chant, et une soliste venait parfois sur le devant de la scène.

Ensuite le pasteur est arrivé depuis la salle, en chantant, jusque sur la scène et à la fin de la chanson, a annoncé les programmes à venir de l'église. Séquence pub… Les films vidéo sont apparus sur les écrans, reprenant les programmes : étude de la bible pour les seniors, pour les enfants, un cours de 6 semaines pour les nouveaux venus, classe pour les futurs-mariés, etc.
Pendant ce temps les gens pouvaient aussi remplir des fiches (trouvées contre le dos des sièges, avec stylos) s'ils avaient des questions à poser au pasteur. Ramassage des questions, sortie des choristes et de l'orchestre.

Le pasteur a ensuite commencé son sermon. En costume de ville, il se promenait de long en large, micro à la main, sur les marches de la scène, parlant au public. Il a commencé par une étude de logos (McDo, Nike, Mercedes), le logo apparaissait sur l'écran et les gens devaient dire à quelle compagnie il appartenait. Le pasteur expliquait ensuite les mots clés attachés à ces logos (puissance, etc.), pour en arriver à un quatrième logo, la croix, et l'explication des principes du catholicisme, en termes toujours très simples. Puis on est passé à l'étude de versets.

A l'entrée on nous avait distribué des fiches, dont une avec des blancs à remplir. Et pendant tout le sermon, les versets étudiés apparaissaient sur l'écran (pas plus de 5 lignes), et les gens devaient (s'ils le souhaitaient, et beaucoup le faisaient) compléter leur fiche au fur et à mesure. Le pasteur utilisait des exemples concrets pour expliquer les versets, prenait le public à partie, lui demandait de s'exprimer, de participer en levant la main (" qui a déjà essayé de faire quelque chose et a échoué ? "), il plaisantait, et les gens participaient activement.

Il a donné quelques conseils d'éducation des enfants pendant son sermon, utilisant toujours des mots simples et imagés.
Il y a avait une petite prière de 2 ou 3 minutes, genre bénédicité, entre chaque chapitre.

Il n'y a pas d'autel, pas de communion, ni de quête (ils acceptent les donations bien sûr, mais pas pendant la messe), ni croix ou statue, le seul ornement était une immense colombe stylisée en relief.

Les gens ne s'ennuient pas, il ne fait pas froid (avec tous ces projecteurs !). Les enfants peuvent être laissés à une sorte de garderie (ou catéchisme selon l'âge) pendant la messe, dans une autre salle.

Et on peut même acheter la cassette ou le CD de la messe... Un vrai show à l'américaine. Intéressant !

Pour avoir un aperçu de l'intérieur d'une église comme celle-ci, cliquez sur ce lien :

http://today.reuters.com/news/newssearchresults.aspx?srch=willow%20creek%20church&searchtype=p


Ensuite on a passé la journée avec les cousins, sous un soleil magnifique et un beau ciel bleu. Un bon repas de fête composé de nombreux plats, style buffet comme les Américains aiment bien, et où on met tout ensemble dans l'assiette, le salé et le sucré.

Mais il est temps de repartir, on va monter vers Palm Springs, Joshua Tree National Park, et ensuite quitter la Californie pour Las Vegas dans le Nevada, et Grand Canyon en Arizona.

Commenter cet article