Festival des Marquises, prestation de la délégation de Nuku Hiva à Hakahetau, et kaikai

Publié le par Frédérique

18 décembre

 

undefined

Les beaux guerriers de Nuku Hiva, avec colliers de dents de cochon.

undefined

 

undefined

 

undefined

undefined

Danse très suggestive !

undefined

Chaque délégation a ses musiciens, des batteurs qui jouent merveilleusement bien, un ensemble puissant de sons de grands tambours (les pahu) qui prennent aux trippes !

 

A midi, un grand kaikai (le repas communautaire) est servi. C'est un four marquisien, où tout est cuit dans un trou à l'étouffée, chaque aliment emballé séparément dans de grandes feuilles de bananiers. Dans le four il y a du cochon, des patates douces, des bananes cuites, du poe banane (un dessert de farine de manioc cuite avec de la banane et servi avec du lait de coco), et aussi du fruit à pain cuit au feu de bois, et du poisson cru au lait de coco.

Il y en a pour tous, du moment qu'on mange dans un récipient biodégradable : feuilles tressées, cocos ou bambous coupés en 2. Tout est servi en même temps, et on mange avec les doigts. De bonnes portions, pour 500 fcp (environ 4 euros), c'est copieux !


A 13h, les délégations repartent à Hakahau avec le Dumont d'Urville et les autres bateaux de transport, pour être sur place pour les prestations en soirée.

Nous, on va se promener à la cascade et se baigner dans la vasque. Au retour au quai, on réembarque tous par le même moyen, une annexe qui fait plusieurs voyages pour nous ramener tous à notre bord respectif.

Commenter cet article

Marie-France 12/01/2008 09:00

Ka'ohaLes articles se succèdent très vite !! je prends mon temps pour les lire ... De magnifiques reportages Frédérique que tu nous envoies ...Amitiés ...Marie-France

JOe 11/01/2008 21:05

Ben en Nouvelle Calédonie, on appelle ça le bougna et il est cuit dans un " four canaque ". Miam miam: le poé arrosé de lait de coco.