3 nuits blanches

Publié le par Frederique

Le gros inconvénient de vivre à l'autre bout du monde par rapport à la France, c'est le décalage horaire.

Pas gênant au quotidien, mais quand il s'agit de vivre à leur rythme, alors là ça se corse !


Cette semaine j'ai passé 2 concours nationaux, et il a fallu faire travailler les méninges à point d'heure.
Pour les candidats en France, pas de soucis, c'est la journée, avec grosse pose de 3 heures pour déjeuner tranquillement et relaxer avant de passer à l'épreuve suivante...

Nous cette pose c'était de minuit et demi à 3h30, et là il s'agissait plutôt de se faire violence pour ne pas dormir (ou du moins savoir se réveiller à temps, et les yeux à peu près en face des trous) et assurer pour la suite. Pô juste.

Heureusement on a les à-côtés : nous au moins on ne se gèle pas, et on peut se baigner toute l'année dans de la belle eau claire, na !



Bon, on a aussi les incidents de parcours, là ça a été un incendie important à Papeete, 1 heure pour traverser la ville au lieu de 10 minutes, et failli arriver en retard au concours...


Pour fêter la fin du calvaire on était invité à une soirée, donc rebelote, nuit blanche ! On est allé manger au Akwaba, un resto tenu par Dan, un Ivoirien-Breton, très sympa, à recommander !!

Si vous passez à Papeete un de ces jours, il est ouvert de 6h du matin jusqu'en milieu d'après-midi, et fait de la cuisine africaine, réunionnaise, et tahitienne aussi. Très bien !

Commenter cet article

Vero et Eddy 04/03/2009 20:43

Et on nous nargue en plus...Véro

Dany 13/02/2009 22:26

Ia Orana.Quel plaisr de te retrouver! Bien occupée, je vois.En tous les cas, c'est mieux la Polynésie que l'Europe...Bisous. Nana. Dany

JOe 11/02/2009 22:07

Quand nous étions en Nlle Calédonie , LHommàmoi a passé un examen militaire. Ils l'ont passé la journée puis ont été bloqué sur un ilot jusqu'à ce que l'examen soit terminé en France; ils sont vachement organisés ces militaires. Bizzzzzzzzzzzzz

voyageauboutdumonde 11/02/2009 20:29

Je suis retournée à Tahiti ily a un peu plus d'un an, après plus de 18 ans d'absence, et je n'ai pas trouvé l'île trop changée. L'odeur de Tiare, la chaleur, l'ambiance, les tahitiens m'ont énormément manqué et recommencent à me manquer. J'ai même le cafard par moment. On fait avec. J'ai de la chance de vivre sur la côte d'azur où en règle générale, il fait beau (sauf cet hivers où il ne fait que pleuvoir !)Assez de nostalgie, et revenons au concours. Je t'y ai inscrite mais il me faut une photo et un résumé de ton blog.A bientôt, Claudine

Vero et Eddy 11/02/2009 20:08

Et le concours, c'est réussi ?Véro