En navigation vers le Sud de la Californie

Publié le par Frédérique

Le matin du samedi 7 octobre, on passe prendre du gas-oil à Pillar Point Harbor, où il est moins cher qu'à San Francisco. Le réservoir plein, on hésite : soit on reste au mouillage à Half Moon Bay plusieurs jours, mais il fait un peu frais ; soit on part et profite de 2 jours de vent portant, bien que ce ne soit pas suffisant pour arriver à San Diego.

On décide de partir. Le vent est un peu faible, il faut aller le chercher plus au large.
Il fait un temps splendide, et une fois le vent attrapé, génois tangonné, nous voilà parti.

Beaucoup de trafic le long de la côte, 6 gros navires passent près de nous cette 1ère nuit : paquebots de croisière, pétroliers, cargos, barges remorquées.


Dimanche, 7h15. Le soleil émerge lentement de l'océan, et fait face à la pleine lune. Aujourd'hui encore grand beau temps, mais il ne fait que 18° à l'intérieur.

La houle grossit un peu, le vent se maintient de Nord-Ouest 15-20 noeuds, tout va bien. Jusqu'à lundi, 2h30 du matin, où le vent nous lâche. Les prévisions météo ne sont pas optimistes pour nous : vent dans le nez prévu dans la soirée, et pour plusieurs jours. Le Sud-Est arrive plus tôt qu'annoncé, et c'est en milieu de matinée qu'on décide de se rapprocher de la côte, en passant par le Santa Barbara Channel, entre les Channel Islands et le continent.

Toujours beaucoup de trafic, mais les phoques sont restés curieux : en petites bandes de 3-4, ils nagent autour de nous, font des cabrioles, et se prennent pour des dauphins !
Des dauphins, il y en a aussi dans le chenal, et bien plus intéressés par les bateaux que les espèces croisées au Canada et en Alaska. La température de l'eau doit y être pour quelque chose ! C'est avec grande joie qu'on les voit s'approcher de nous, jouer avec l'étrave, et nous accompagner quelque temps.



A 22h, alors qu'on est en approche de Santa Cruz Island, toute une bande de dauphins nous escorte jusque dans la baie. Il fait nuit noire, la lune est cachée par des nuages, et ces magnifiques animaux, gracieux et espiègles, tracent de longs sillages illuminés de plancton tout autour de nous, foncent à l'avant pour décrire de grands cercles et revenir sur l'arrière du bateau. Ceux qui restent plus longtemps devant se bousculent pour passer d'un côté à l'autre de l'étrave, le plus près possible de la coque. Quelques uns entrent dans la baie avec nous, mais la vitesse soudain réduite ne les amuse plus, et ils repartent chasser au large.

Il est près de 23h quand on jette l'ancre dans Prisoners Harbor, à côté de 6 autres bateaux.

285 milles depuis Half Moon Bay, 3 jours de mer, ce soir on va bien dormir !

 

Publié dans 6-Californie

Commenter cet article

coyote des neiges 27/10/2006 07:43

On s'y croirait!!!
Moi je voyais les dauphins de beaucoup plus haut (sur un navire marchand) mais les voir comme ça, presque à portée de main, je ne les ai vus qu'une fois, lors d'une traversée (Halifax-Saint-Martin) en voilier. C'est magique!

Novalisa 23/10/2006 22:02

Quel plaisir de vous lire et ainsi de partager - au fil de l'eau - un peu de votre aventure ! Et puis, voir ces photos de dauphins m'a rappelé de bons souvenirs :-) Mille mercis !