Taiohae (Nuku Hiva)

Publié le par Frédérique

Nuku Hiva, Marquises (08°55' S, 140°06' W)


La baie de Taiohae est large et franche : il y a 2 gros rochers de chaque côté de l'entrée, les Sentinelles, puis plus aucun danger jusqu'au fond où se trouve le mouillage. C'est la baie idéale pour une arrivée de nuit.
Il y a déjà du monde, 40-45 bateaux, mais la baie est grande et c'est la pleine saison de passage : entre mars et mi-juin il y aura des bateaux sur toutes les îles des Marquises, ensuite la foule se déplacera en direction des Tuamotu et des Iles de la Société (Tahiti, etc.).
On est bien contents qu'il y ait beaucoup de bateaux, parce qu'il y a plusieurs copains parmi eux, qui nous attendent !


Nos amis Bo et Vivi sont les premiers à nous accueillir, avec des fruits ! Ca fait chaud au coeur.
Ensuite c'est le défilé des copains, ceux qu'on connaît depuis le Canada comme Jack et Linda, et ceux qu'on ne connaît que via la radio : les Français Jacques et Catherine, Manu et Valérie, les Allemands Reinhart et Marlene, les Belges Nicolas et Cornélius, les Américains Elba et Susan, Terry, qu'on rencontre enfin.
Cette première journée de notre arrivée, ce vendredi 11 mai, depuis 7h jusqu'à 20h c'est la visite des amis et le soir, après une bonne soirée avec Bo et Vivi, on s'écroule dans notre lit... 24 jours de mer, ça fatigue !

Le lendemain on va faire un tour à terre, pour saluer ceux qu'on connaît, et faire les formalités d'entrée. Il y a beaucoup de changements à Taiohae depuis notre départ il y a 4 ans : de nouveaux bâtiments administratifs, l'hôpital a été complètement rénové, un magasin d'alimentation générale est fermé, un réseau internet wifi a fait son apparition (mais hélas lent et toujours à des coûts prohibitifs), le fare potee en projet est terminé est abrite un centre artisanal, il y a 3 distributeurs automatiques à l'extérieur de la poste et de la banque Socredo (avant ils étaient à l'intérieur des locaux de la banque, donc inaccessibles en dehors des heures d'ouverture). Presque tous les amis sont encore là, et c'est avec joie qu'on se retrouve.

Lundi on retourne à terre pour voir d'autres copains.
Le Revi, bâtiment de la Marine Nationale, est amarré au grand quai. C'est un remorqueur-ravitailleur, en mission dans les Marquises pour des relevés océanographiques avec une équipe de scientifiques à bord. On va le voir pour des questions techniques, notamment concernant l'application de l'AIS en Polynésie, et c'est avec plaisir qu'on accepte la proposition de visiter le navire. On passe un moment bien agréable en compagnie de cet équipage très sympathique.



Mais on n'est pas encore tout à fait en vacances, il y a encore des choses à faire sur Croque, pour lui rendre sa configuration post-traversée !
Quelques petites réparations mineures ; on aide aussi les anatifes à tomber d'un coup de spatule, ces coquillages qui poussent sur la coque pendant les longues traversées et tombent tous seuls quand le bateau est immobile ; il y a les voiles d'avant qui ne sont pas sur enrouleur qu'il faut rincer, plier et ranger, pour ça on les amène à terre et on utilise une belle pelouse pour les plier bien à plat. On continue de passer du temps avec les copains aussi... les journées sont bien remplies !

Alors avec tout ça on n'a pas encore eu le temps de faire des photos, mais ça va venir !!

Commenter cet article

yoelen 22/08/2007 12:29

A partir de vos descriptions me voilà ailleurs. C'est important de partager ses moments d'émotion. Je trouve cette exprérience fantastique et courageuse mais  je partage aussi votre douleur qui a suivi l'accident d'avion où se trouvaient vos amis.
Bonne continuation et je reviendrais sur ce blog.

Véro 16/08/2007 09:16

Je viens d'aller voir en satellite, je vois maintenant que vous êtes bien sur l'eau.  A+. Véro