Alerte au tsunami manquée

Publié le par Frédérique

Un fort tremblement de terre au Pérou est à l'origine de cette alerte au tsunami dans notre zone. Le séisme a provoqué une onde de choc et une vague roule à travers le Pacifique, vers nous.

Qu'est-ce qu'un tsunami ? Selon l'encyclopédie Encarta : "Un tsunami prend généralement naissance lorsqu'un tremblement de terre sous-marin déforme ou déplace un compartiment du plancher océanique. Cette secousse sous-marine entraîne le déplacement de la couche d'eau située au-dessus de la zone sismique : il se crée ainsi des vagues de longueur d'onde (distance entre deux crêtes) relativement longue (environ 100 km), de très faible hauteur (quelques dizaines de centimètres à peine) mais d'une très grande vitesse de propagation (jusqu'à près de 800 km/h, soit la vitesse d'un avion de ligne).

D'ailleurs, leur vitesse de propagation est d'autant plus élevée que leur longueur d'onde est grande et la couche d'eau épaisse. C'est pourquoi, en arrivant dans les eaux côtières peu profondes, les vagues ralentissent, se contractent et prennent rapidement de la hauteur (selon la loi de conservation de l'énergie). Au moment où les vagues atteignent le littoral, c'est un mur d'eau pouvant mesurer plusieurs dizaines de mètres de hauteur qui déferle et dévaste tout sur son passage. En l'absence d'obstacles (végétation, habitations, digues), le tsunami peut s'enfoncer à l'intérieur des terres sur plusieurs kilomètres."


Les autorités administratives de la Polynésie Française étaient en alerte toute la nuit, et ici aux Marquises ce sont les gendarmes, les pompiers et le représentant du Haut Commissaire qui sont en charge de protéger les habitants.

La vague s'est atténuée avant de nous atteindre, et ne représentait plus qu'une montée des eaux de 2 mètres aux Marquises, la sirène d'alerte spéciale tsunami n'a donc pas retenti à Nuku Hiva.
Par contre les copains de bateaux à Hiva Oa et à Tahuata ont été prévenu, ainsi que les habitants de ces 2 îles, et les voiliers ont passé la nuit au large en attendant la fin de l'alerte.

Nous on a très bien dormi, parce que personne sur Nuku Hiva n'a été prévenu... et on n'a appris la nouvelle qu'au bulletin d'informations de RFO le lendemain !

Les gendarmes et le représentant du Hautssaire, qui avaient passé une nuit courte, nous ont donné les détails et les explications, mais on aurait quand même bien aimé être prévenus...

Commenter cet article