Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tsunami dans le Pacifique

Publié le par Frédérique

Le Japon a vécu (et vit encore) une catastrophe terrible avec ces séismes qui s'enchaînent et provoquent tant de dégâts humains et matériels.

Je ne commenterais pas la triste actualité, je pense que vous êtes tous au courant de ce qui se passe dans l'archipel nippon.

 

Pour nous, en Polynésie française, les effets ont été bien moindres. On a quand même eu une alerte rouge en prévision d'un tsunami, et comme d'habitude ce sont les Marquises (qui ne sont pas protégées par une barrière de corail) qui ont eu des maisons inondées (à Nuku Hiva : Taipivai, Anaho).

 

A Tahiti, la côte Est a vu l'eau se retirer et revenir, mais sans déferler et sans puissance. Là aussi quelques fare ont été inondés, notamment à Papenoo.

 

A Punaauia, on a été réveillé à 4h30 par la sirène tsunami, et les pompiers qui passaient en bord de mer pour appeler la population à gagner les hauteurs.

 

François avait fait une veille sur Internet pendant la nuit (on avait entendu l'annonce du séisme au Japon aux infos de la veille), surtout pour guetter les résultats des mesures de la vague à Hawaii (1m à Big Island).


Les îles suivantes, c'était nous.

 


Partager cet article

Repost 0

Travaux de menuiserie

Publié le par Frédérique

L'année dernière le cyclone Oli, indirectement et entre autre, nous avait arraché un banc du cockpit.

Banc cockpit arraché


En prévision du cyclone on était allé à Moorea, et au retour à Tahiti, le passage par la passe de Papeete s’était assez mal passé.

François était seul à bord ce vendredi-là (eh oui, ne jamais partir un vendredi…) – j’avais rejoint Tahiti un peu plus tôt dans la matinée en ferry pour aller travailler – et après contact avec la vigie du port, il s’est engagé dans la passe.

Mais ce que personne n’avait prévu, c’est que l’unique déferlante de la journée allait se former juste à ce moment-là, et s’écraser sur François et le bateau.

Excellent barreur, mon capitaine a assuré et le bateau a été projeté dans le lagon.
Le cockpit rempli d’eau a débordé dans la cabine, et une cinquantaine de litres d’eau de mer est rentré à l‘intérieur.

François a reçu la vague sur le dos, et le choc lui a fait faire un mouvement brutal qui lui a valu une déchirure du muscle de la cuisse gauche.
Pendant 3 semaines il a eu un énorme hématome violet qui lui prenait toute la cuisse, impressionnant… et douloureux.

La force de la déferlante a aussi cassé le banc arrière du cockpit, arraché de son support.
Voilà donc les travaux du jour : la réparation du banc.


Banc cockpit refait 1

Banc cockpit refait 2

 

Joli travail, non ?

Partager cet article

Repost 0

Mon oeil...

Publié le par Frédérique


Oeil dilaté

Ca fait très vampire, ou Fringe, non ?

Pas de panique, mon oeil a retrouvé plus tard couleur et aspect normaux : tous ceux qui ont subi un fond d'oeil savent que l'ophtalmo administre des gouttes qui forcent les pupilles à se dilater.

Quelque soit la luminosité ambiante.

Et à Tahiti, même à 16h, je peux vous dire que c'est douloureux...

Partager cet article

Repost 0