Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sommaire des recettes de cuisine du bord

Publié le par Frédérique

Dans cette rubrique, vous allez trouver nos petites recettes du bord.

 

Ce ne sont pas toujours nos inventions, souvent elles ont été modifiées pour qu'elles fonctionnent pour nous, en fonction de notre gazinière, de notre four, de notre frigo, et de nos goûts !

 

J'espère qu'elles vous iront aussi !


Voilà quelques catégories pour vous y retrouver :


- Recettes de cuisine du bord : les basiques comme les yaourts, le pain

- Recettes du bord, dessert : je suis très gourmande, il y en a beaucoup !

- Recettes du bord, légumes

- Recettes du bord, poisson viande

- Recettes régionales : quelques recettes de Hawaii, du Canada, du Mexique, de Tahiti

 


Vous trouverez le bouton Cuisine là-haut dans le menu de l'en-tête, en fin de 2ème ligne.

Publié dans Cuisine

Partager cet article

Repost 0

Yaourts

Publié le par Frédérique

Je fais les yaourts dans des pots individuels, 5 petits comme ceux-là (pots de la Laitière avec couvercle en alu), et 4 un peu plus grands de compote de légumes pour bébé (avec couvercle rigide).
On peut très bien les faire dans des petits bocaux de confiture, pots de moutarde, bref tout contenant qui conviennent au récipient où ils vont prendre, et à votre goût !

Juste, penser à en mettre 1 de côté pour le ferment, à utiliser pour la prochaine fournée.



Dans un grand récipient, bien mélanger

- 350 ml de lait en poudre (entier)
- 500 ml d'eau à température ambiante
- 1 yaourt
- (vanille, sucre, confiture, etc.)

Ajouter

- 600 ml d'eau bouillante

Verser dans les pots et mettre les couvercles.
Les poser dans un récipient hermétique (cocotte minute par exemple), l'entourer d'oreillers ou duvet pour l'isolation, et laisser 8 heures (plus ou moins selon la température ambiante, l'acidité voulue, etc.)
Mettre au frigo.

Recette de Jane et Marc

Partager cet article

Repost 0

Ca glisse !

Publié le par Frédérique

Et voilà, le carénage est terminé, les gars du CNI vont nous remettre à l'eau. Le tracteur est prêt, le chariot est glissé sous le ber, les roues prêtes à être fixées.

On part dans la foulée pour Tahiti, la météo est favorable, il faut en profiter !

Ca devrait glisser tout seul avec une carène si belle...

Partager cet article

Repost 0

Le rouge et le noir

Publié le par Frédérique

tout rouge après ses couches de primer époxy...


et tout noir après ses couches d'antifouling !

Partager cet article

Repost 0

Nouvelle rubrique : Cuisine

Publié le par Frédérique

Ouverture d'une nouvelle rubrique sur Croque Pomme : recettes de cuisine.

Vous trouverez le bouton Cuisine dans le menu de l'en-tête, en fin de 2ème ligne.

Vous y trouverez nos petites recettes du bord, de tous les jours, comme les yaourts, le pain ; mais aussi des recettes de dessert, de légumes, de viande et poisson faciles à faire à bord ; et des recettes régionales de Hawaii, Tahiti, etc.

Bon attention, rien de hautement gastronomique : je suis assez nulle en cuisine, ce sont donc des recettes simples, qui ne nécessitent pas trop d'attention, ni de préparation compliquée. Touiller pendant 3 heures une marmite, ce n'est pas mon truc !

 

Publié dans Cuisine

Partager cet article

Repost 0

13 ans !

Publié le par Frédérique

Aujourd'hui c'est notre anniversaire de rencontre. C'était il y a 13 ans, à Tahiti.

J'avais terminé mes etudes et je venais passer des vacances avec mes parents, arrivés à Tahiti sur leur voilier.

La vie étant chère en polynésie Française, il est d'usage de faire amener des petites choses par les visiteurs, et j'avais pour mission d'acheter des disquettes informatique pour un copain de mes parents.

Le copain en question - c'était François, vous vous en serez douté - est venu chercher ses disquettes, et depuis ce jour on ne s'est plus quitté !

 

Partager cet article

Repost 0

Et hop, un p'tit coup d'rouge !

Publié le par Frédérique

Les gars du chantier s'y mettent à 3 pour appliquer la première couche de primer époxy sur la coque.
Par dessus, il y en aura encore 2 autres, puis après 24 heures de séchage, 3 autres.


Jacques


Taputu et Auguste


Ensuite, après les 24 heures de séchage, viendra notre boulot à nous : l'antifouling.

 

Partager cet article

Repost 0

Finition des bandes noires entre 2 averses

Publié le par Frédérique


Pas terrible la météo, mais on arrive quand même à peindre les bandes noires...

 

Partager cet article

Repost 0

Au chantier

Publié le par Frédérique

On a terminé la peinture de coque (en haut), les gars du chantier sont toujours en train de poncer le dessous pour tout décaper.

 

François pose le scotch avant de peindre les bandes noires

 

Pas beaucoup de monde au chantier, mais chacun travaille dur sur son bateau

 

Jean-Baptiste a bien avancé sur Banik (et un petit coucou à Anik !)

 

Partager cet article

Repost 0

Travaux de carénage à Raiatea

Publié le par Frédérique

Ca ponce dur !

François s'occupe du haut de la coque...


... puis les gars du chantier font le dessous.

Une grosse épaisseur à retirer pour mettre la coque à nu !

Il y a là des anciennes couches d'antifouling de toutes les couleurs : du vert, du rouge, du bleu, et du noir.

C'est la première fois qu'on retire tout, pour vérifier que tout se passe bien en-dessous, et pour avoir une belle coque lisse.

Partager cet article

Repost 0

Carénage à Raiatea, gros travaux de peinture

Publié le par Frédérique

Le dernier carénage remonte à 3 ans, il y a du boulot à faire sur la coque !

Cette année, on va refaire la sous-marine bien sûr, mais aussi la peinture de coque avec les bandes.


Ce matin on appelle le chantier sur le canal 72 de la VHF, pour leur signaler notre arrivée. Le ber et le tracteur sont déjà prêts, il n'y a plus qu'à se présenter en face du plan incliné.

Le système est simple : le chariot sur lequel on va rester posé est mis dans l'eau, et 2 plongeurs ajustent les étais et assurent le bateau sur le ber. Quand tout est bien calé, le bateau est tiré hors de l'eau sur son chariot, par le tracteur.

Un petit coup de karcher pour enlever les cochonneries de la coque


puis le tracteur nous emmène à notre emplacement

 


Bon c'est pas le tout, mais il va falloir bosser maintenant...

Partager cet article

Repost 0

Traversée du lagon de Tahaa vers Raiatea

Publié le par Frédérique

On sort lundi au chantier à Raiatea, il est temps aujourd'hui dimanche, de s'en rapprocher encore un peu plus.

Pas de précipitation, ce n'est pas loin ! On profite de la belle eau claire de Tahaa pour dessaliniser de l'eau et refaire notre plein avant de sortir hors de l'eau.

En début d'après-midi, cap vers Uturaerae, dans le Nord-Ouest de Raiatea. On longe d'abord Tahaa.


 

Raiatea droit devant ! Le lagon est plat, le vent souffle bien, le bateau avance comme s'il n'avait pas besoin d'être caréné...

Le port d'Uturoa et la pointe Nord de Raiatea


Traversée du lagon, d'un côté Huahine...


... de l'autre Bora Bora

 


Chantier en vue !

Le CNI, Chantier Naval des Iles sous le Vent, avec sa mini marina, et ses bouées de corps-mort à l'extérieur.

On prend une bouée du chantier pour la nuit, en attendant de sortir demain matin.



Partager cet article

Repost 0

De nouveau en route pour Raiatea et Tahaa

Publié le par Frédérique

Samedi 5 juillet. Ce matin François démonte les winch du génois, dont un s'est complètement coincé hier en navigation.

Une fois prêts, on quitte Huahine pour Raiatea et Tahaa, en face.

 

On entre dans le lagon commun aux 2 îles par la passe Toahuto. Il y a de la houle en mer et du courant sortant dans la passe : c'est un peu agité ! On surf un peu mais la passe est large et bien balisée.

Les motu qui encadrent la passe Toahuto, avec Raiatea en arriere plan.


On va jeter l'ancre derrière le motu Céran de Tahaa.


Partager cet article

Repost 0

Escale à Huahine

Publié le par Frédérique

Belle journée de navigation, bon petit vent de Nord-Est 10 noeuds. Les houles sont un peu embêtantes, comme toujours dans le Pacifique, on en a 2 courtes de Nord-Est et Sud-Est, et 2 longues d'Ouest et Sud.

On avance bien mais pas vite, et à ce rythme-là on arrivera à Raiatea en pleine nuit. On décide de faire un arrêt à Huahine, et on y arrive juste pour le coucher du soleil.


Le Vaeanu a déjà eu le temps de passer à Raiatea, on le croise de nouveau, il sort de Huahine pour se diriger vers Bora.

On rentre par la passe Avapehi, et on mouille à Fare, avec 9 autres voiliers. Ca fait du monde, mais on n'est là que pour la nuit.

Partager cet article

Repost 0

En navigation vers Raiatea, du monde en mer

Publié le par Frédérique

Petite navigation paisible entre Tahiti et Moorea, ce jeudi 3 juillet. On croise les ferries qui font la navette entre les 2 îles.

L'Aremiti Ferry, qui arrive de Moorea


"Tu y vas, j'en viens...". En arrière plan, les cuves de Motu Uta


Le Moorea Ferry, tout bleu, qui part de Tahiti

 

A la tombée de la nuit, c'est le Vaeanu, la goélette* qui va aux Iles Sous le Vent (Raiatea, Tahaa, Huahine et Bora Bora), qui nous double.

* Goélette : même si les petits cargos qui font le ravitaillement dans les îles n'ont plus rien à voir avec les goélettes d'autan, on continue à les appeler comme ça.


Moorea, doucement éclairée par le soleil couchant. Nous, on se prépare pour une nuit en mer.

Du monde cette nuit aussi : 3 cargos nous croisent, 1 pêcheur passe, et des voiliers font route autour de nous.

Partager cet article

Repost 0

Tahiti ce jour, vue de la mer

Publié le par Frédérique

Bien des constructions ont vu le jour depuis notre départ en 2002, et elles s'étendent de plus en plus vers les hauteurs. Dommage qu'elles soient si moches...

Donc voici pour le chéri de JOe, pour tous ceux qui ont connu Tahiti, et d'une manière générale pour tous ceux qui veulent voir à quoi ressemble l'île, quelques images de la côte Ouest de Tahiti, entre Punaauia et Papeete.


Une grosse verrue sur la montagne... Vue imprenable sur Moorea, mais à quel coût en voiture et en essence !!


La montagne face à la passe Taapuna, plusieurs lotissements ont vu le jour, et s'agrandissent.


Le groupe d'immeubles sur le petit pic était en construction quand on est parti.


La montagne est toute creusée en prévision de nouveaux lotissements, sur les hauts de Punaauia.


La vallée de l'Université à Outumaoro, avec l'IUFM, le nouveau lycée hôtelier (qui était avant au Taaone, à Pirae).


Ca construit aussi de l'autre côté de la RDO, la voie rapide, au-dessus de la place où la foire agricole se tient habituellement à Outumaoro. En ce moment il y a le cirque des Samoa.

Partager cet article

Repost 0

En route pour le chantier de carénage

Publié le par Frédérique

Voilà, on a rendez-vous au chantier, on sort lundi 7 juillet au CNI, à Raiatea.

Jeudi 3 la météo est bonne, petit vent de Nord Est, il est temps de partir pour les Iles sous le Vent.

Pour nous suivre, cliquez sur Notre position, et sur les petites gouttes vertes, et la dernière en date, la bleue !

Partager cet article

Repost 0

Mais où est le cake ?

Publié le par Frédérique

La mère de François nous a annoncé qu'elle nous avait envoyé un paquet de France. On attend avec grande impatience ce colis parce que

- petit 1 : on sait qu'il y a plein de bonnes choses dedans, notamment un cake que Claudine réussi merveilleusement bien,

- petit 2 : une fois qu'on l'aura, on pourra prendre rendez-vous au chantier pour le carénage.

Les colis de France mettent entre 2 semaines et 3 mois pour arriver, selon qu'ils viennent par avion ou par bateau, et personne ne peut prévoir le moyen de transport... on a déjà eu tous les cas de figure, du colis qui arrive avec son contenu tout moisi après 3 mois, au colis avec des produits inflammables qui arrive par avion ! Et ce quelque soit le tarif payé, ou l'étiquetage de mise en garde quant au contenu !


Celui-ci est arrivé rapidement, et François est revenu tout content au bateau avec son colis sous le bras.

Tout bardé de gros scotch jaune après inspection de la douane, mais très bien refermé. Mais quelle n'a pas été notre surprise d'ouvrir un colis quasi vide.

Où est donc passé le cake ??

un mot de Claudine précise pourtant qu'il devrait être à l'intérieur...

Imaginez la fureur et la frustration de François !
C'est la première fois que quelque chose disparaît dans un de nos colis, et ce n'est pas agréable du tout !

Qui donc a volé notre cake ??

 

Partager cet article

Repost 0

Journée de forte houle, et grains

Publié le par Frédérique

De temps en temps, une grosse tempête dans le Grand Sud génère de grosses vagues qui se propagent à travers toute la Polynésie Française. Cette semaine du 12 juin, l'archipel le plus Sud, les Australes, a eu une houle de 6 mètres.


Nous à Tahiti on a eu 4 mètres, et là, la pauvre barrière de corail ne protège pas grand chose, et le lagon est bien agité !


Belles vagues, hein ?

 

Cette même semaine, on a eu un beau grain, une bonne averse tropicale, le rideau de pluie.

La pluie dure 1 heure, puis retour du grand soleil. Le tout est de ne rien avoir à faire à l'extérieur à ce moment-là !

Partager cet article

Repost 0

Navigation en Polynésie : le PGEM

Publié le par Frédérique

Le Plan de Gestion de l'Espace Maritime (PGEM) a été mis en place en 2004 pour protéger les lagons, et concerne pour le moment Moorea (Société) et Fakarava (Tuamotu) avec les atolls administrés par Fakarava : Toau, Kauehi, Aratika, Raraka, Taiaro et Niau.
D'autres îles travaillent à établir le leur : Tahaa (Société), Raroia et Takume (Tuamotu), et la commune de Faa'a à Tahiti.
Pour tout renseignement concernant cette réglementation, voir la mairie de ces îles, et ce site.


Le PGEM de Moorea

Une petite brochure est distribuée par la mairie, et par les personnes qui surveillent l'application de la réglementation (une barque du PGEM circule dans les mouillages de Moorea).

Le PGEM réglemente les mouillages, la pêche lagonaire, et le nourrissage des raies et des requins.

Zones de mouillage à Moorea

Les zones rouges sont des aires marines protégées, interdites au mouillage.
Les zones bleues sont autorisées, mais uniquement pour 48h et sur fonds de sable.
Seules les zones vertes sont autorisées pour un mouillage prolongé, mais cependant limité : au maximum 7 jours consécutifs, et 90 jours cumulés/an. Ce sont les baies de Vaiare, Cook, et Opunohu.


L'idée est très bonne, on est tous pour la préservation de l'environnement et des récifs coralliens si fragiles. Mais ces PGEM n'ont pas été établis en concertation avec tous les acteurs locaux comme les autorités se plaisent à le dire. Les représentants des plaisanciers n'ont pas été consultés, par contre les prestataires d'activités nautiques et les hôteliers ont eu la part belle dans la censure de zones qu'ils voulaient s'approprier.

 

Partager cet article

Repost 0